Histoires d'espoir

Renée, bénéficiaire du cœur

Renée est une Amérindienne du Pueblo de la tribu San Ildefonso, au Nouveau-Mexique. Elle était une femme de 40 ans, mère de deux jeunes filles, travaillant à plein temps et physiquement active, lorsqu'elle est soudainement tombée très malade. Renée a appris qu'un virus avait attaqué son cœur, le faisant battre trois fois plus vite que la normale. On lui a placé un dispositif dans la poitrine pour que son cœur continue de battre ; cependant, au cours des trois années suivantes, Renée a fait des allers-retours dans les salles d'urgence et a dû faire de nombreux séjours à l'hôpital. Son cœur s'est rapidement détérioré, jusqu'à ce qu'elle puisse à peine marcher ou même se brosser les dents. Une transplantation cardiaque était le seul espoir de survie de Renée.

En octobre 2002, un cœur compatible a été donné et Renée a reçu la greffe qui lui a donné une seconde chance de vivre. Près de 16 ans plus tard, elle est fière d'être grand-mère et de militer pour le don d'organes. L'expérience de Renee l'a incitée à partager son histoire avec d'autres personnes afin de sensibiliser aux maladies cardiaques et d'informer la communauté amérindienne de l'importance de s'inscrire comme donneur d'organes, d'yeux et de tissus.

Renée a été profondément touchée par le soutien qu'elle a reçu de sa famille et de sa tribu tout au long de son parcours de transplantation. Ils ont été là pour elle au moment où elle en avait le plus besoin, lui apportant des repas, s'occupant de ses filles, l'emmenant à ses rendez-vous et organisant des collectes de fonds pour l'aider à payer ses frais médicaux jusqu'à ce qu'elle soit à nouveau sur pied. Renée est également éternellement reconnaissante à son "ange" donneur et à sa famille donneuse de lui avoir offert le don de la vie.