Histoires d'espoir

Cameron, donneur décédé, et Sarah, mère du donneur

Cameron était gentil, compatissant et savait faire en sorte que tous ceux qui l'entouraient se sentent appréciés. Il était également spontané, intrépide et plein d'énergie. Toujours en quête d'aventure, Cameron était passionné par les choses qui bougent vite, comme les motoneiges et les motocross, et les courses de voitures télécommandées. Malheureusement, alors que Cameron n'avait que 22 ans, sa mère, Sarah, a reçu un appel téléphonique lui annonçant une nouvelle qu'aucune mère ne souhaite entendre : Cameron a été victime d'un terrible accident de voiture.

Le don de la vie de Cameron

Sarah a l'impression d'être prisonnière d'un mauvais rêve. Arrivée à l'hôpital, elle apprend que l'accident de Cameron a été fatal. Dévastée par la nouvelle et tentant de comprendre que l'avenir radieux qu'elle avait envisagé pour Cameron ne se réaliserait pas, Sarah a trouvé un réconfort inattendu en apprenant que Cameron pouvait être donneur d'organes. Son fils n'était plus là, mais il continuerait à vivre en donnant la vie à d'autres. Comme pour assurer Sarah de la véracité de cette information, un arc-en-ciel a envahi le ciel à l'extérieur de la fenêtre de la chambre d'hôpital de Cameron, alors qu'elle lui faisait ses adieux. Sarah a ressenti un sentiment de paix en pensant qu'il aiderait beaucoup d'autres personnes dans le besoin.

La vie après le don

Au moment du don de Cameron, Sarah savait qu'en même temps qu'elle pleurait de tristesse, ceux qui attendaient des greffes salvatrices et curatives pleuraient de gratitude et de joie. Elle-même donneuse enregistrée, il a fallu que son fils devienne donneur pour que Sarah comprenne pleinement à quel point le don d'organes, d'yeux et de tissus est un véritable cadeau. En plus d'aider les receveurs, le don a aidé Sarah à surmonter son chagrin et à donner un sens à la mort prématurée de Cameron.

Aujourd'hui, Sarah, en tant que mère d'un donneur, a trouvé un nouveau but dans sa vie. En tant que défenseur dévoué du don d'organes, elle s'est donné pour mission de partager l'histoire de Cameron et de faire passer le message, afin que d'autres personnes prennent la décision de s'enregistrer comme donneurs d'organes à leur tour. Les efforts locaux de Sarah ont eu un impact important en avril 2018, lorsqu'elle a organisé 192 panneaux d'affichage numériques sur 33 marchés pour promouvoir la Journée bleue et verte du don d'organes et le Registre national du don d'organes. Sarah fait tout ce qu'elle peut pour apporter de l'espoir à ceux qui attendent - tout comme son fils l'a fait.