Histoires d'espoir

Anya, donneuse décédée, et Kaija, mère donneuse

Le parcours d'Anya en matière de don d'yeux et de tissus

Anya était extravertie et considérait chaque personne qu'elle rencontrait comme un ami. Athlète naturelle, elle excelle dans tous les sports qu'elle pratique, en particulier le snowboard. Enfant du milieu d'une famille de trois sœurs, la sociable Anya était généralement le centre d'attention de sa famille et de ses amis. En tant qu'élève de terminale dotée d'un grand sens du style, elle avait l'intention de s'installer à New York pour y étudier la mode après avoir obtenu son diplôme. Malheureusement, juste après son18e anniversaire, Anya s'est suicidée, laissant sa famille le cœur brisé et en deuil.

La mère d'Anya, Kaija, était dévastée et essayait de comprendre que l'avenir radieux qu'elle avait envisagé pour Anya ne se réaliserait pas. C'est alors qu'elle a reçu une nouvelle qui lui a apporté une petite lueur d'espoir au milieu d'une période très sombre : Anya s'était inscrite sur la liste des donneurs d'organes, d'yeux et de tissus. Au milieu d'une douleur insupportable, Kaija et sa famille ont trouvé un sentiment de paix en sachant que, même si Anya n'était plus là, elle aiderait beaucoup d'autres personnes dans le besoin.

La vie après le don

Grâce au don de cornée, Anya a pu rendre la vue à deux personnes, et son don de tissus a permis de guérir deux jeunes grands brûlés grâce à des greffes de peau. Quatre-vingt-trois autres personnes ont été aidées par le don d'os et de tissus d'Anya. Pour Kaija, il a fallu que sa fille devienne donneuse pour qu'elle comprenne à quel point le don de cornée et de tissus est une bénédiction. En fin de compte, les derniers dons d'Anya ont fait plus que guérir la vie de ses bénéficiaires, ils ont aidé sa famille à surmonter son chagrin et à entamer sa propre guérison.

"S'il vous plaît, inscrivez-vous comme donneur", a déclaré Kaija. "Vous faites un don extraordinaire qui peut profiter à tant de personnes. Ma belle fille a aidé 87 personnes à vivre une vie meilleure grâce à son don".